Menu Rechercher

    Conspiracy Watch : la construction d’une pandémie "juive"

    Avril 2020
    Texte

    La pandémie actuelle de Covid-19 démontre, s'il en était besoin, que le complotisme et la désinformation sont eux aussi très contagieux. Rudy Reichstadt, fondateur de l'Observatoire du Conspirationnisme (Conspiracy Watch), constate ainsi l'émergence de nombreuses "théories" supposées expliquer la crise. Sont condamnés d'office “la mafia pharmacratique et vaccinaliste”, les Francs-Maçons, la 5G... et bien sûr les Juifs, boucs-émissaires classiques en temps de crise.

    On constate ainsi une recrudescence de thèmes antisémites qui, s'ils ne sont pas nouveaux, trouvent une audience d'autant plus large que l'épidémie se propage.
     

    La construction d’une pandémie "juive"

    Dans son article La construction d'une pandémie "juive" du 2 avril 2020, l'Observatoire du Conspirationnisme montre comment tout au long de l’histoire, on a accusé les Juifs d’être la cause de bien des problèmes. Au Moyen Âge, durant l'épidémie de Peste noire qui frappa l’Europe, les Juifs furent accusés d’empoisonner les puits. Au XXe siècle, le Hamas a propagé des rumeurs selon lesquelles les sionistes envoyaient des femmes infectées par le VIH contaminer des leaders arabes. 

    Aujourd'hui, la figure du "Juif empoisonneur" resurgit. Contre toute logique scientifique, certains associent le Coronavirus aux Juifs et à l’État d’Israël. Certains responsables politiques et hauts fonctionnaires, turcs et iraniens notamment, pensent que les États-Unis et Israël auraient propagé le virus à des fins stratégiques, tandis que pour les suprémacistes blancs américains, les Juifs chercheraient avec ce virus à accroître leurs profits et renforcer leur domination sur le monde.

    Ces "théories" complotistes se propagent rapidement, notamment sur les réseaux sociaux. Parfois même véhiculées, sous formes de sous-entendus, voire de fausses informations par des personnalités publiques, elles intoxiquent en particulier une jeunesse pas toujours à même de prendre le recul nécessaire sur des informations qui circulent en masse.

     

    À écouter : l'émission de France Culture Mécaniques du complotisme, saison 7 sur le sujet "Covid-19, une épidémie de fausses informations", et en particulier l'épisode 3/3 : A la recherche de boucs émissaires, avec Rudy Reichstadt, Valérie Igounet historienne de l’extrême droite (également de Conspiracy Watch) et Jérémie Peltier, directeur des études de la Fondation Jean-Jaurès.

    Le site Conspiracywatch.info

    Texte

    Déconstruire les "théories" du complot

    Depuis une douzaine d'année, Rudy Reichstadt, rejoint par l'historienne Valérie Igounet, analysent le phénomène conspirationniste et déconstruisent les théories du complot sur le site Conspiracy Watch.

    Des contenus originaux en réaction aux incursions complotistes ou négationnistes dans les médias sont régulièrement mis en ligne. Des analyses thématiques permettent de décrypter et de contrer les "théories" du complot qui circulent dans l’espace public.

    Des vidéos à visée pédagogique sur les grands thèmes du complotisme ont été réalisées, en lien avec la DILCRAH. Celle consacrée au mythe du "complot judéo-maçonnique", comptabilise plus de 120 000 vues sur la page Facebook de Conspiracy Watch.

    Ce projet reçoit le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |