Menu Rechercher

    Commémoration de la rafle des enfants d'Izieu - 2020

    Lundi 6 avril 2020, sur les réseaux sociaux de la Maison d'Izieu
    Texte

    La Maison d'Izieu, ouverte par Sabine et Miron Zlatin, accueillit de mai 1943 à avril 1944 plus de cent enfants juifs pour les soustraire aux persécutions antisémites.

    Au matin du 6 avril 1944, les 44 enfants et 7 éducateurs qui s'y trouvaient furent raflés sur ordre de Klaus Barbie, responsable de la Gestapo de Lyon, et déportés. À l'exception de deux adolescents et de Miron Zlatin, fusillés à Reval (aujourd'hui Tallinn) en Estonie, le groupe fut déporté à Auschwitz. Seule une adulte, Léa Feldblum, en revint. Tous les autres furent gazés dès leur arrivée.

    Un adulte parvint à s'échapper pendant la rafle et fut sauvé grâce à la solidarité d'habitants d'Izieu.

    Colonie d'Izieu, été 1943 - Photo : Maison d’Izieu - Mémorial des enfants juifs exterminés, coll. succession Sabine Zlatin

    Texte

    Aujourd'hui, la maison qui a accueilli la colonie d’Izieu abrite le mémorial de la Maison d’Izieu. Lieu d’histoire et de mémoire ouvert à tous, la Maison permet d’aborder le génocide des enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que l’histoire des réseaux de sauvetage qui ont cherché à soustraire ces enfants aux persécutions antisémites de la France de Vichy et de l’Allemagne nazie. 

    En 2015, la Maison d'Izieu a été rénovée avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

     

    Cérémonie

    Lundi 6 avril 2020, 11h

    En ligne sur le site web et les réseaux sociaux de la Maison d'Izieu :
    - sur Facebook : 
    @memorializieu
    - sur Twitter : @memorializieu
    - sur Instagram : @memorializieu


     

    Partager

    | |